Adopter des filles-vaches

Après avoir adopté Fiby Jolimuh, né le 7 septembre 2017, comme nouveau membre de notre famille, quatre amis de Fluid Spirit m’ont déjà rejoint et je félicite mes amis de Fluid Spirit pour leurs belles filles-vaches Daria, née le 17 juillet 2016, Nicole, née le 26 novembre 2018 et Gladiola Sen, née le 26 novembre 2018. Ces quatre filles de vaches peuvent passer toute leur vie ensemble à la ferme Chäppis-Hof de la famille Patrik et Irma Kappeler, Pension für Kühe und Rinder, Hunzenberg 2,8374 Oberwangen/TG, www.chaeppis-hof.ch, qui peut durer jusqu’à 30 ans sans être exploitée et abusée par les humains pour la production de lait et de viande. La ferme Chäppis-Hof n’a décidé de restructurer la ferme qu’en novembre 2018 et abrite déjà aujourd’hui 50 vaches, qui sont financées par des personnes qui s’engagent à mettre un terme à toutes les souffrances animales des animaux dits de ferme sur terre. Le revenu de la ferme Chäppis-Hof est donc assuré et Fluid Spirit serait très heureux s’il y avait des fermes dans le canton de Zoug et en France qui pourraient décider de se restructurer d’une ferme qui fournit l’industrie laitière et de la viande à une ferme qui s’occupe bien des animaux afin que les animaux dits de ferme puissent vivre dans la dignité, exactement comme mes golden retrievers !

Pour les filles-vache, nous avons payé CHF 2’000 chacune (Gladiola Sen CHF 1’800), plus Fr. 205. — pour la pension/mois, plus les frais vétérinaires. Nous publions ces informations pour motiver d’autres parties intéressées (qu’il s’agisse d’agriculteurs ou de personnes qui voudraient acheter des filles de vaches).

Je remercie sincèrement toutes les personnes qui se sont engagées à mettre fin aux souffrances incommensurables des animaux sur notre terre, même si nous avons encore le sentiment que nos efforts ne sont qu’une goutte d’eau dans l’océan, car il n’y a pas de fin en vue.

Retour haut de page